La 3D pourrait aider la chirurgie

La 3D pourrait aider la chirurgie

La chirurgie est une branche de la médecine dont l’importance va en croissant. La technologie représente aujourd’hui un excellent outil au service de l’avancée des soins et traitements, et l’une des premières sur la liste est la 3D.

Cette méthode permet aux chirurgiens d’avoir des gestes encore plus précis et plus efficaces durant les interventions les plus délicates. Même si malheureusement, la 3D n’est accessible qu’à un certain nombre de praticiens dans le monde, de nombreuses vies ont pu être sauvées grâce à ce procédé révolutionnaire. Il est à espérer que dans un futur proche, de plus en plus de personnes bénéficieront de la chirurgie assistée par la 3D.

Chirurgie et 3D

La chirurgie a fait des bonds extraordinaires grâce à l’impression 3D. Cette technologie salvatrice est l’œuvre de l’ingénieur américain Chuck Hull en 1984.

Le principe est de reproduire le volume d’un organe ou d’une partie d’un organe, en effectuant une apposition de couches successives d’un matériau. En médecine, on utilise fréquemment du titane, des résines polymères, de la céramique et du plastique. En vue d’une chirurgie, les spécialistes en génie biomédical mettent au point des dispositifs médicaux sur mesure pour le patient concerné. Cela peut être une cage thoracique, un sternum en titane ou un stent etc.

La 3D en chirurgie en France

La chirurgie en 3D en France a démarré depuis 2012, particulièrement dans le domaine maxillo-facial. Souvent, les équipes médicales font intervenir cette technologie pour la reconstruction d’une mâchoire suite à une détérioration de l’os atteint par le cancer de la bouche. Elles prennent des images scanner qu’elles impriment ensuite sur une imprimante 3D, des démarches qui font gagner du temps en chirurgie, limitent les pertes de sang et le temps d’anesthésie du patient. Puisqu’elles sont sur mesure, ces répliques préopératoires peuvent être implantées directement chez le patient.